Le Club Exécutif MDD lancé par Trace One se penche sur l'avenir des MDD: renouveau ou stagnation

Au sein du premier Club Exécutif MDD créé par Trace One, les experts du secteur ont débattu des tendances qui vont façonner l’avenir des MDD.

Madrid, le 15 décembre 2010. Ces dernières années, les MDD ont connu une croissance spectaculaire, fondée sur le pari économique et technologique des grands distributeurs du secteur alimentaire. Ce diagnostic a fait l’unanimité parmi les experts réunis au sein du premier Club Exécutif MDD créé à l’initiative de Trace One et présenté sous la houlette de l’Association espagnole de sécurité alimentaire AECOC.
Alors qu’en 2000, les MDD représentaient 18,6 % du marché, elles atteindront 34,4 % du marché total espagnol à la fin 2010, selon les données de Kantar Worldpanel. 

La récente crise économique s’est avérée être un facteur supplémentaire de croissance des MDD. 
« La crise a marqué un tournant dans nos comportements de consommation. Plus rationnel, l’acheteur n’est pas disposé à payer plus pour quelque chose qui ne lui apporte aucun avantage différentiel », explique Susana Magdaleno, Directrice du secteur Retail & Petrol chez Kantar Worldpanel Spain. « Dans ce contexte et en l’absence de véritable différenciation de la part des grandes marques pour bon nombre de ménages, les marques blanches se sont engagées sur une trajectoire de croissance renforçant le développement qu’elles enregistraient depuis 20 ans, et ce dans tous les canaux de distribution. »

De même, Iliana Izverniceanu, porte-parole de l’OCU (association des consommateurs en Espagne), observe que « le consommateur intelligent veut un produit de qualité à un bon prix et sait pouvoir l’obtenir auprès des marques de distributeurs. La crise a accéléré cette évolution ».

 

Toutefois, dans un climat économique plus stable, le secteur des MDD, qui a surfé sur un tsunami toutes ces dernières années, devra se renouveler à l’avenir s’il veut continuer à se développer et à grignoter des parts de marché aux marques nationales, tout en conservant les faveurs du consommateur final.

Les experts du secteur réunis au Club Exécutif MDD ont défini plusieurs axes fondamentaux sur lesquels les distributeurs et les industriels alimentaires devront travailler pour maintenir la croissance des MDD. 

1) Innovation : ne pas seulement miser sur les sous-marques, mais aussi créer de nouvelles gammes et catégories de produits qui permettront de toucher plus efficacement les consommateurs cibles. Tout ceci dans l’objectif d’une amélioration de la qualité et de la sécurité des produits, alliée à une plus grande transparence sur leur origine. L’innovation devra également être un critère primordial dans le choix des fournisseurs, plutôt que de se fonder uniquement sur les coûts. 

2) Prix : continuer à pratiquer des promotions à prix réduits et à miser sur de nouveaux formats à bas prix, comme Carrefour Discount, Eroski Basic, Aliada (El Corte Inglés). 

3) Technologie : son utilisation peut favoriser le développement des MDD grâce à de nouveaux formats de vente — vente en ligne, vente intelligente, achat via téléphone mobile. Elle permettra en outre de créer de nouveaux concepts liés aux produits au lieu de simplement élargir les gammes. L’utilisation de plateformes de collaboration en ligne entre les distributeurs et les industriels alimentaires, telles que Trace One, facilitera le développement de produits MDD et réduira les délais de commercialisation, tout en assurant le respect des critères de qualité et de sécurité alimentaire. 

Gregory Hodge, Directeur de la Recherche chez Planet Retail, abonde dans ce sens : « Le poids des distributeurs continue d’augmenter et, tant que ce sera le cas, ils continueront d’influer sur le développement des MDD. En demeurant à l’écoute de leurs clients et à la pointe de l’innovation, les distributeurs établissent actuellement les tendances du marché, le développement technologique et la distribution en ligne étant les principaux instruments de cette transformation. »

Selon Juan Pérez Cuesta, gourou marketing et ancien Directeur Général de Danone France et Allemagne, « quoi qu’on en dise, le secteur des MDD va poursuivre sa croissance, mais celle-ci ne sera aussi marquée, aussi facile et aussi généralisée que si l’on prend en compte des critères d’innovation et si l’on mise sur le branding ».

À PROPOS DE TRACE ONE

Trace One est le leader européen des solutions e-collaboratives de gestion de produits alimentaires et non alimentaires pour tous types de distributeurs et d’industriels.

Créée en 2001, la société a développé la première plate-forme collaborative en ligne en mode SaaS (Software as a service) pour la gestion du développement et de la qualité des produits à marques de distributeurs (MDD).

Trace One est aujourd’hui le partenaire privilégié des distributeurs et de leurs fournisseurs pour accompagner la croissance de leur offre MDD. Les solutions e-collaboratives de Trace One permettent aux distributeurs d’accélérer le développement et la commercialisation des produits, favorisent l’innovation et contribuent à améliorer les performances des industriels, tout en garantissant aux consommateurs la qualité et la sécurité alimentaire.

Trace One compte parmi ses clients des leaders européens de la distribution, notamment Auchan, Carrefour Group, Carrefour Espagne, Casino, Eroski, Franprix-Leader Price, Lidl, Sainsbury’s et Tesco. Ses solutions sont également utilisées par 6 200 industriels alimentaires et non alimentaires, dont 80 % des industriels français de MDD, de même que par les plus grandes multinationales du secteur de la grande consommation : Coca-Cola, Danone, Kraft Foods, L’Oréal, Procter & Gamble, Sara Lee, etc. 

Trace One est implantée dans cinq pays : France, Espagne, Royaume-Uni, États-Unis et Hong Kong.