Actualités Trace One

Trace One et Selerant s'associent pour définir le futur des biens de grande consommation

Développement Durable

Emballages et plastiques : l’heure de la révolution pour la distribution

Sous la pression accrue des consommateurs et des mesures du gouvernement dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie...

MDD

Commercialiser de nouveaux produits MDD en un temps record

Le temps, c'est de l’argent et, aujourd’hui, les distributeurs ont l’opportunité de se développer en répondant aux besoins

E-Sourcing - RFX

Une solution de gestion des appels d’offres dédiée aux MDD

Dans un contexte de transformation radicale du secteur des marques de distributeurs (MDD), les appels d’offres, pour les producteurs

Marketplace

La Marketplace B2B de Trace One

Trace One, la plus grande plateforme collaborative dédiée aux distributeurs et industriels de produits de grande consommation (PGC), annonce le lancement de sa Marketplace. C’est une plateforme digitale qui connecte les distributeurs et les fabricants pour les aider à développer de nouvelles opportunités commerciales.

Eco-packaging : 5 façons d’améliorer la qualité environnementale de vos emballages

Adopter les bons gestes en matière d’éco-emballage est devenu un impératif pour les industriels. S’il n’est pas toujours aisé de changer ses habitudes, rendre ses emballages plus durables et moins polluants est aujourd’hui à la portée de chacun. Il existe de bonnes pratiques et de bons réflexes à mettre en œuvre pour optimiser la durabilité des emballages à moindre coût tout en créant de la valeur ajoutée. Tour d’horizon de 5 idées pour avancer facilement sur le chemin de l’éco-packaging.

horloge

3 min read time

eco-emballage-carton

Étape 1 : réduire la taille de l’emballage

Cela peut sembler être une évidence, mais bien trop souvent, des emballages de taille inadaptée sont encore utilisés à l’heure actuelle. Outre l’impact environnemental de ces packagings mal conçus, ces derniers sont également responsables de surcoûts tout au long de la chaine logistique (gaspillage de matériau, espace perdu, poids superflu). Un emballage trop grand nécessite par ailleurs d’avoir des rembourrages et peut même dégrader vos produits.

 

La première étape est donc de réduire la taille et d’optimiser le design de vos emballages en fonction de vos produits. Cela représente peut-être un coût sur le court-terme, mais il s’agit d’un coût qui s’amortit rapidement grâce aux économies réalisées notamment sur les matériaux et les frais de transport.

 

Étape 2 : utiliser des encres végétales

C’est un sujet de préoccupation grandissant pour les consommateurs. Pendant trop longtemps, les encres utilisées sur les emballages de la majorité des produits alimentaires et non-alimentaires étaient produites à base de dérivés pétroliers et contenaient des substances nocives pour l’environnement et potentiellement pour la santé humaine.

 

Il existe désormais des encres végétales, plus vertueuses pour l’environnement, qui réduisent l’impact environnemental de vos emballages et qui sont de surcroît renouvelables. Un changement d’habitude d’autant plus facile à mettre en œuvre que ces encres végétales ne coûtent pas nécessairement plus chères que les encres classiques.

 

Étape 3 : augmenter la part de matériaux renouvelables

A l’heure de repenser vos packaging pour les rendre plus écologiques, il est indispensable de vous poser la question de l’utilisation de matériaux renouvelables quand cela est possible. Pour être efficace, l’éco-emballage doit en effet prendre en compte, dès sa conception, le cycle de vie de l’ensemble des matériaux qui le constituent. Cette réflexion sur la dimension renouvelable des matériaux ne doit pas se limiter à l’emballage principal, mais également à tout ce qu’il contient outre le produit (rembourrage, papier, mousse, cellophane, scotch…).

 

En clair, il s’agit de favoriser des matériaux recyclables qui pourront être réutilisés une fois que l’emballage aura rempli sa mission, afin de permettre de produire de nouveaux emballages en limitant autant que possible les déperditions. Il existe aujourd’hui des options diverses et variées pour augmenter la part de matériaux renouvelables, comme des cartons recyclés, du scotch en papier, ou des rembourrages à base de fécules de maïs.

 

Étape 4 : favoriser les éléments d’emballage réutilisables

Il est indispensable de sortir du dogme de l’emballage à usage unique qui a trop longtemps été la règle, et imaginer de plus en plus largement des éléments réutilisables en termes d’emballage. Cela demande un effort logistique supplémentaire, puisque tout ou partie des emballages doivent être réexpédiés une fois vidés, mais cela ouvre également des perspectives de réduction des coûts. Dans un modèle circulaire, il n’y a plus besoin de racheter à chaque fois des emballages neufs ! C’est davantage une révolution des mentalités qu’il faut accomplir dans ce domaine afin d’adopter des comportements plus écologiques.

 

L’emballage réutilisable peut prendre la forme de caisses réutilisables pour le transport des marchandises, mais peut également inclure des usages différents. Certaines entreprises ont par exemple fait le choix d’utiliser des sacs de jute et des toiles de tissus pour emballer leurs produits ; ces tissus sont ensuite réutilisés pour la fabrication de petits emballages personnalisés (bijoux, lunettes,…).

 

Étape 5 : faire de la pédagogie pour créer de la valeur ajoutée

Si passer à l’éco-packaging peut impliquer des surcoûts (même si, comme nous l’avons vu, cela n’est pas toujours vrai), cela peut également apporter de la valeur ajoutée à votre marque et à vos produits. Pour cela, il ne faut pas hésiter à communiquer sur votre démarche écologique, vos motivations, et l’impact que cela va avoir sur le bien-être de vos clients au sens large.

 

Vos consommateurs doivent savoir les efforts entrepris et les processus mis en œuvre pour améliorer la qualité environnementale de vos emballages. Une communication qui peut se faire sur votre site Web, vos réseaux sociaux, ou plus simplement directement sur l’emballage de vos produits.

 

 

L’important, en matière d’éco-packaging, n’est pas de disposer d’un modèle parfait, mais de faire l’effort d’initier le changement et d’adopter pas à pas des démarches plus vertueuses pour l’environnement. C’est un processus à mettre en œuvre de manière pragmatique pour répondre à la fois aux enjeux environnementaux, et aux attentes grandissantes des consommateurs.

Vous aimerez aussi

Emballages durables : Répondre aux réglementations et aux exigences des consommateurs grâce à une collaboration fondée sur la donnée

Ce livre blanc explore les moyens qu’ont les distributeurs et les fabricants de biens de grande consommation de tirer parti d’une ...

En savoir plus

Plastic Packaging Tax

Recyclabilité des emballages : la Grande-Bretagne saute le pas en 2022

UK : 2022, année de changements réglementaires sur les emballages Dans les semaines à venir, deux grandes réglementations sur le r...

En savoir plus

Emballages et plastiques : l’heure de la révolution pour la distribution

Sous la pression accrue des consommateurs et des mesures du gouvernement dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie...

En savoir plus