Actualités Trace One

Trace One et Selerant s'associent pour définir le futur des biens de grande consommation

Développement Durable

Emballages et plastiques : l’heure de la révolution pour la distribution

Sous la pression accrue des consommateurs et des mesures du gouvernement dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie...

MDD

Commercialiser de nouveaux produits MDD en un temps record

Le temps, c'est de l’argent et, aujourd’hui, les distributeurs ont l’opportunité de se développer en répondant aux besoins

E-Sourcing - RFX

Une solution de gestion des appels d’offres dédiée aux MDD

Dans un contexte de transformation radicale du secteur des marques de distributeurs (MDD), les appels d’offres, pour les producteurs

Marketplace

La Marketplace B2B de Trace One

Trace One, la plus grande plateforme collaborative dédiée aux distributeurs et industriels de produits de grande consommation (PGC), annonce le lancement de sa Marketplace. C’est une plateforme digitale qui connecte les distributeurs et les fabricants pour les aider à développer de nouvelles opportunités commerciales.

La guerre en Ukraine impacte de nombreux produits et bouleverse les chaînes d’approvisionnement au niveau global.

Découvrez comment les distributeurs et les fabricants de PGC peuvent s’adapter.

horloge

5 min read time

Photo de rayonnages vides en magasin

Cette année, le secteur de l’agro-alimentaire doit faire face à des incertitudes et risques nouveaux et urgents. Après avoir surmonté les défis liés à la pandémie de COVID-19 (disruption de la chaîne d’approvisionnement, fermetures d’usines et de magasins, hausse de l’inflation), les distributeurs et les fabricants de biens de grande consommation du monde entier ont été secoués par l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022.

 

Revenons sur les conséquences de la guerre actuelle en Ukraine sur les distributeurs, les fabricants de PGC et les consommateurs partout dans le monde.

 

L’invasion de l’Ukraine par la Russie secoue l’industrie alimentaire mondiale

L’invasion a immédiatement empêché des navires et avions de quitter l’Ukraine, et ainsi des produits alimentaires d’atteindre diverses destinations dans le monde. Cela a considérablement réduit la disponibilité de certains produits. L’Ukraine étant « le grenier à blé de l’Europe », la réduction des importations a rapidement provoqué une augmentation des prix sur le blé, l’orge, le soja et les huiles.

 

L’Ukraine et la Russie faisaient partie des cinq plus grands exportateurs de blé, représentant 28,9 % des exportations de blé globales avant la guerre. La situation actuelle met à mal la chaîne d’approvisionnement et fait s’envoler les prix. Les prix du blé ont augmenté de 76 % au terme de l’année ayant pris fin en avril 2022, car il s’agit d’un ingrédient essentiel pour les viennoiseries, les pâtes, les nouilles et les céréales.

 

Ces deux pays représentaient aussi 60 % des exportations globales de tournesols avant la guerre, ce qui a mené à de nouveaux risques, car les graines et l’huile de tournesol constituent des ingrédients pour de nombreux aliments transformés.

 

En raison de l’importance de l’Ukraine dans le secteur alimentaire, les marchés développés et émergents ressentent les effets de cette guerre. Les pays qui dépendent des importations de denrées alimentaires en provenance d’Ukraine et de Russie, notamment au Moyen-Orient et en Afrique, pourraient gravement souffrir de l’inflation des prix et des pénuries potentielles. L’Égypte, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, le Liban et la Turquie sont parmi les pays les plus à risque. Pour continuer de se pourvoir en denrées de base malgré l’inflation, de plus en plus de consommateurs sont devenus plus regardants en matière de prix, et se tournent plus facilement vers les marques de distributeur.

 

Comment les distributeurs s’adaptent à l’instabilité du marché

La guerre en Ukraine a chamboulé la chaîne d’approvisionnement globale, les partenariats commerciaux et les pratiques du secteur. Avec la hausse des coûts, des risques et de l’incertitude, les distributeurs et les fabricants de biens de grande consommation doivent revoir le sourcing des produits et leurs processus de reformulation afin de mieux répondre aux besoins alimentaires des consommateurs.

 

De nouveaux partenariats commerciaux voient le jour et les experts du secteur affirment que la guerre va accélérer le passage vers un sourcing produits plus local, dans le but d’assurer la sécurité alimentaire. Cela s’explique par le fait que les pays qui dépendent de l’Ukraine (par exemple, l’Algérie, dont 48 % des importations de blé provenaient d’Ukraine) vont devoir trouver de nouveaux fournisseurs.

 

Le développement produit est également dans une phase d’évolution, la guerre ayant créé des besoins de reformulation. La pénurie d’huile de tournesol a obligé les fabricants à la remplacer avec des alternatives comme l’huile de noix de coco ou l’huile de palme, tandis que d’autres utilisent l’huile de colza.

 

Les distributeurs et fabricants suivent avec attention ces reformulations, car l’introduction de nouveaux ingrédients est susceptible de changer le profil nutritionnel des produits, en particulier quand il s’agit du taux de graisses saturées contenues dans les huiles. Les stratégies d’assortiment, par exemple, doivent être repensées car les aliments concernés par la pénurie en question comprennent des produits inter-catégories tels que les produits de boulangerie, les conserves, les plats préparés, les margarines, les sauces, les soupes, les confiseries, la nourriture pour bébés et les aliments fris comme les chips et le poisson pané.

 

C’est pour cela que de nombreux fournisseurs et fabricants cherchent de nouvelles façons d’être agiles et créatifs avec leurs reformulations, de sorte à éviter les ruptures de stock malgré la pénurie d’ingrédients. Par exemple, la marque de chips suédoise OLW a remplacé l’huile de tournesol par de l’huile de palme. En France, le tiramisu à la framboise de la marque du distributeur Carrefour contient désormais de l’huile de noix de coco, à l’instar de celui du distributeur rival Casino.

 

Comment les entreprises peuvent répondre aux besoins des consommateurs

L’instabilité du marché et la guerre en Ukraine ont poussé de plus en plus d’entreprises à se tourner vers l’innovation pour profiter d’une agilité, d’une efficacité et d’informations qui permettront de faciliter la prise des décisions.

 

En effet, les distributeurs du monde entier s’appuient désormais sur des logiciels PLM (gestion du cycle de vie des produits) afin de gérer et d’accélérer le développement de produits pour marques de distributeurs. La solution PLM de Trace One permet aux équipes de marques de distributeurs d’améliorer la productivité et l’efficacité opérationnelle tout en s’adaptant à des tendances internationales de plus en plus complexes. Afin de développer des produits de qualité qui répondent aux attentes des consommateurs, les distributeurs du monde entier adoptent des solutions PLM spécialement conçues pour simplifier les collaborations, améliorer l’efficacité et réduire les risques.

 

Pour aider les entreprises à identifier les produits nécessitant une reformulation ou de nouveaux partenaires d'approvisionnement des ingrédients et des fournisseurs, Trace One Insight propose des informations utiles pour réduire les risques et rester réactif face aux conditions fluctuantes du marché. Ces informations permettent aux distributeurs et fabricants de revoir efficacement et de manière proactive leurs produits et recettes pour détecter les problèmes potentiels tels que les pénuries et l’explosion des frais.

 

Rester prêt grâce à des informations et une collaboration efficace

Les distributeurs et fabricants du monde entier repensent leurs partenariats et processus afin d’assurer la résilience et l’agilité des chaînes d’approvisionnement et s’adapter aux effets de la guerre en Ukraine. Pour protéger la continuité des activités, de plus en plus d’entreprises adoptent des solutions collaboratives et efficaces afin de répondre aux besoins changeants des consommateurs sans sacrifier la qualité, la sûreté et l’image de marque.

Vous aimerez aussi

« Cette crise sanitaire est révélatrice de l’importance de la donnée »

Mettre la technologie à disposition de tous les acteurs de l’agroalimentaire via une offre de gestion des données produits fiables...

En savoir plus